Events

Cédric LE MAY – Actions extra-hépatiques de PCSK9 & Identification d’un variant de gain de fonction de LIPC – Health Research Institute – Nantes University – Thorax Institute – Team 4 Cardiometabolic Diseases – September 28 2022 – 12:30

Date: 28 September 2022
Time: 12 h 30 min
Location: Room 501 (105)
Monthly Lab Seminar

U1166-ICAN Monthly Lab Seminar 2022-2023

A l’invitation de Philippe Lesnik, Cédric Le May, DR CNRS, membre de l’Eq. 4 Maladies Cardiométaboliques de l’Institut du Thorax (Institut de Recherche en Santé de l’Université de Nantes) nous propose une intervention sur les

Actions extra-hépatiques de PCSK9 & Identification d’un variant de gain de fonction de LIPC

Les maladies cardiovasculaires athérosclérotiques représentent la principale cause de décès dans le monde et sont fortement influencées par des concentrations plasmatiques élevées en LDL-C.

La pro-protéine convertase subtilisine kexine de type 9 (PCSK9) a été initialement identifiée comme le 3ème gène impliqué dans l’hypercholestérolémie familiale. Elle agit comme un inhibiteur naturel endogène de la voie du récepteur au LDL en favorisant sa dégradation lysosomale. Au-delà du foie, PCSK9 est également exprimée à des niveaux significatifs dans d’autres tissus, où sa fonction reste peu claire. Notre équipe a contribué aux efforts visant à mieux comprendre ses fonctions extra-hépatiques en testant son rôle au niveau du pancréas endocrine, au niveau du rein, au niveau intestinal et plus récemment au niveau de la réponse immunitaire allergique. Ces travaux nous ont également permis de nous intéresser à une voie métabolique prometteuse mais mal caractérisée, l’Excrétion TransIntestinale de Cholestérol ou TICE, voie complémentaire à la voie hépatobiliaire dans l’élimination du cholestérol plasmatique.

Plus récemment dans le cadre de projet RHU CHOPIN, nous avons identifié et caractérisé un nouveau variant rare dans le gène LIPC (lipase hépatique) dans une famille qui présente une hypocholestérolémie familiale combinée dominante. Nos données mécanistiques ont mis en évidence que le variant E97G accroît l’activité phospholipase de la lipase hépatique, qui, en contrepartie, affecte fortement la clairance plasmatique et l’homéostasie du LDL-C.

September 28 2022 – 12:30

Room 501 (School of Medicine – 105 bd de l’Hôpital – 75013 PARIS)

Mandatory registration: https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZUlfu-trzwuG9Bit4Ygq5SBuliYudW2hfIh

Jean-Baptiste PENIGAULT – Resolving Spatial Heterogeneity Using Nanostring’s High Precision and Single-Cell Profiling Platforms – May 20 2022 – 12:30 – Amphi D (91)

Date: 20 May 2022
Time: 12 h 30 min
Location: Amphi D (91)
Monthly Lab Seminar

Hosted by Nadine Suffee, Postdoctoral fellow, Team 3 Molecular and Cellular Plasticity in Cardiovascular Diseases, the monthly U1166-IHU seminar welcomes:

Jean-Baptiste PENIGAULT, PhD

Resolving Spatial Heterogeneity Using Nanostring’s High Precision and Single-Cell Profiling Platforms

May 20 2022 – 12:30 – Amphi D

Abstract: nanoString now offers two technologies for spatial profiling of tissue slices (Formalin Fixed Paraffine Embedded and Fresh/Fixed Frozen).

– The GeoMx® Digital Spatial Profiler (DSP) allows you to profile the Whole Exome and up to 140+ protein level in highly interdigitated compartments from human and murine tissue slices.

The unmatched precision of the GeoMx for Whole Transcriptome Analysis and its high through-put make it the ideal companion for your discovery studies.

– The CosMx™ Spatial Molecular Imager (SMI) allows you to elevate your single cell research with high-plex in situ spatial analysis. CosMx™ SMI is the first spatial biology platform to provide multiomics with any sample type at cellular and subcellular resolution. CosMx SMI enables rapid quantification and visualization of up to 1,000 RNA and 100 validated protein analytes. It is the flexible spatial single-cell solution driving deeper insights into the cell atlas, cell-cell interaction, cellular processes, and biomarker discovery.

 

Etienne KLEIN – Science and Research: on the Good Use of Doubt – Wednesday May 11 2022 – 6:15 pm – Sorbonne University – Pierre and Marie Curie Campus – Amphi 43

Date: 11 May 2022
Time: 18 h 15 min
Location: Sorbonne University - Pierre and Marie Curie Campus - Amphi 43
Passion for Sciences

Passion for Sciences Talks

Organisation : Isabelle Dusart (UMR 8246), Martine Glorian (UMRS 1166), Ingrid Lafontaine (UMR 7180)
contact:

Etienne Klein

Science and Research : on the Good Use of Doubt

Wednesday May 11 2022 – 6:15 pm

Sorbonne University Pierre et Marie Curie Campus – Amphi 43

 

Etienne Klein-Passion des sciences mai 2022V3(7)

Xavier PRIEUR – Thorax Institute – Inserm-Nantes University – Seipin Deficiency as a Model of Adipocyte Dysfunction – April 21 2022 at noon – Bordeaux Room – School of Medicine (105)

Date: 21 April 2022
Time: 12 h 00 min
Location: Bordeaux Room - School of Medicine 105 Bd de l'Hôpital 75013 PARIS - 5th floor
Monthly Lab Seminar

Hosted by Wilfried le Goff, head of Team 4 Cellular and Systemic Lipid Metabolism in Cardiometabolic Diseases, the UMRS 1166 – ICAN monthly seminar welcomes

Xavier Prieur, MCU
Thorax Institute UMR-S 1087 – Team 4 Cardiometabolic Diseases
Head of Biology Health Department
Nantes University – Inserm

Thursday April 21 2022 at 12:00

Pierre and Marie Curie School of Medicine (105) – Bordeaux Room (5th floor)

Seipin Deficiency as a Model of Adipocyte Dysfunction

Obesity is a major risk factor for cardiometabolic complications. Many studies show that adipocyte dysfunction is central to the development of these complications. In order to propose new therapeutic approaches, it is necessary to identify the factors that determine adipocyte homeostasis.

Seipin is an endoplasmic reticulum (ER) protein highly expressed in adipose tissue, encoded by the BSCL2 gene. In humans, the BSCL2 mutation is the cause of generalized lipodystrophy, characterized by an almost total absence of adipose tissue and serious metabolic complications. In our group we are interested in the function of seipin in the mature adipocyte and the metabolic consequences of seipin deficiency as a model of primary and extreme adipocyte dysfunction.

Web Site

Patrick T. ELLINOR – Genetics and single cell sequencing to identify new therapeutic targets for cardiovascular diseases – Broad Institute – Harvard – March 31 2022 – Amphi E (105) – 2:00 pm

Date: 31 March 2022
Time: 14 h 00 min
Location: Amphi E (105)
Monthly Lab Seminar

Hosted by Stéphane Hatem, UMRS 1166 director and IHU-ICAN general director, the UMRS 1166 – ICAN monthly seminar welcomes

Patrick T. Ellinor, M.D. Ph.D.
Member of the Broad Institute, Harvard
Director of the Cardiovascular Disease Initiative and the Precision Cardiology Laboratory
Director of the Cardiac Arrhythmia Service at Massachusetts General Hospital
Professor of medicine at Harvard Medical School
MAESTRIA Consortium member (H2020)

Thursday March 31 2022 – Pierre and Marie Curie School of Medicine (105) – Amphi E at 2:00 pm

Genetics and single cell sequencing to identify new therapeutic targets for cardiovascular diseases

Cardiovascular diseases are the leading causes of death worldwide, yet there is an urgent need for new therapies. In the current talk, we will discuss three complimentary approaches for the discovery of new therapeutic targets – genetics, machine learning, and single cell sequencing. First, we will review the latest approaches to identify genes underlying cardiovascular diseases using genome wide association studies and large-scale sequencing. We will then discuss the application of machine learning to imaging data to define new cardiovascular traits. Finally, we will explore recent results from single cell sequencing in patients with dilated and hypertrophic cardiomyopathy that has identified a disease-specific upregulation of activated fibroblasts.

Web Site

Gilles BOEUF – L’humain dans le vivant – Tuesday March 22 2022 – SU – Pierre and Marie Curie Campus – Amphi 24 – 6:15 pm

Date: 22 March 2022
Error: please reset time.
Location: Amphi 24 - Pierre and Marie Curie Campus - Sorbonne University
Passion for Sciences

Passion for Sciences Talks
Organisers : Isabelle Dusart (UMR 8246), Martine Glorian (UMRS 1166), Ingrid Lafontaine (UMR 7141)
contact:

Gilles Bœuf, Sorbonne Université
L’humain dans le vivant
Tuesday March 22 2022, Sorbonne Université
Pierre and Marie Curie Campus, Amphi 24 18h15

Gilles Bœuf est professeur à Sorbonne Université, président du Centre d’étude et d’expertise sur le biomimétisme, professeur invité au Collège de France, ancien président du Muséum national d’Histoire naturelle, ancien conseiller scientifique au Cabinet du Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la Mer. Surnommé « le passeur de savoirs », Gilles Bœuf est connu pour parler avec brio, passion et humour de la cause du vivant pour laquelle il se bat. Il est l’auteur de plus de 400 articles scientifiques originaux et vulgarisés, est fréquemment invité en France et à l’étranger, a publié de nombreux ouvrages dont Quelle terre allonsnous laisser à nos enfants ? (Fayard), L’homme peutil s’adapter à luimême ? (Quae), a rédigé de nombreuses chroniques dans les grands médias français (Le Monde, Libération, le Point, Le Figaro, Géo…) et participe à de nombreuses émissions de radio et de télévision.

Le mot de Gilles Bœuf : « L’humain se différencie en Afrique entre 4 millions d’années (Ma) et 400 000 ans alors que la biodiversité le fait depuis 4 milliards d’années dans tous les écosystèmes de la Terre, océaniques et continentaux. Bien entendu, il ne saurait question ici de « sortir » l’humain de la biodiversité et de la nature, il en fait partie, mais il s’est si singulièrement comporté qu’il est aujourd’hui devenu la plus puissante force évolutive sur notre planète. Les « grandes dates » de l’expression de cette « singularité », tout en demeurant profondément animale, ont été la domestication du feu, il y a plus de 1,5 Ma, en Afrique, puis l’invention de la culture de végétaux et la domestication d’animaux vers 128 000 ans, et enfin l’invention de la machine à vapeur et la soif d’énergies fossiles à la fin du XVIIIe siècle.
L’invention et l’utilisation de la bombe atomique en 1945 lancera une course « au progrès » frénétique, en accélération constante, doublée d’un boom démographique sans précédent puisque nous avons multiplié par 4 le nombre d’individus sur 80 ans. Les travaux récents sur l’incroyable interrelation entre les microorganismes et les plantes et animaux amènent à penser bien différemment l’évolution biologique et les bases de l’écologie aujourd’hui. Alors, pour l’humain, passer de faber à sapiens doit impliquer le respect, le partage, la tolérance, l’humilité, la prévoyance et de rompre avec la cupidité ! La recherche scientifique est encore plus indispensable dans un tel contexte. La semaine dédiée par l’IUCN* (Union internationale pour la conservation de la nature) à Marseille à la biodiversité en septembre 2021 souligne tous ces aspects.
Acceptons définitivement que nous sommes dans cette biodiversité, pas à côté, que nous avons besoin des autres, et trouvons les moyens de nous réharmoniser avec le vivant. Puissent les 15 gènes de ce Coronavirus tout récent représenter l’électrochoc collectif dont
nous avons tant besoin.

* L’IUCN rassemblant 1 400 organisations membre et les compétences de plus de 18 000 experts fait aujourd’hui autorité au niveau international sur l’état de la nature et des ressources naturelles dans le monde et sur les mesures pour les préserver.

Evelyne HEYER – L’Odyssée des gènes – February 17 2022 – 6:15 pm – Sorbonne University – Pierre and Marie Curie Campus – Amphi 44

Date: 17 February 2022
Time: 18 h 15 min - 20 h 00 min
Location: Amphi 44 - Pierre and Marie Curie Campus - Sorbonne University
Passion for Sciences

Passion for Sciences Talks
Organisers : Isabelle Dusart, Martine Glorian (UMRS 1166), Ingrid Lafontaine
contact:

Evelyne Heyer
L’Odyssée des gènes
February 17 2022 – 6:15 pm
Sorbonne University – Pierre and Marie Curie Campus – Amphi 44

Quatre milliards de paires de bases dont 25 000 gènes qui s’étirent sur près de 2 mètres, tel est l’ADN contenu dans chacune de nos cellules. Il rend compte en partie de ce que nous sommes en tant qu’individu mais il nous donne également le privilège de pouvoir retracer l’histoire de l’humanité toute entière grâce à l’étude de sa séquence. Evelyne Heyer, professeure en anthropologie génétique au Muséum d’Histoire Naturelle est l’une des scientifiques qui exploitent cette machine à remonter le temps. Véritable exploratrice de l’Humain, elle est partie à la rencontre de peuples du monde entier pour prélever et analyser cette molécule universelle du vivant. Ses travaux nous révèlent sans équivoque quand et où l’Homme est apparu ainsi que les grandes migrations qu’il a effectuées. Ils dévoilent également l’impact puissant de nos cultures sur nos gènes et comment certaines populations ont pu acquérir des avantages sélectifs leur permettant de s’adapter à des environnements qui s’avèrent hostiles pour la plupart d’entre nous.
Comment fait-on pour faire ainsi parler l’ADN ? Quelles histoires magnifiques nous raconte-t-il ? Quels étonnements instille-t-il? Evelyne Heyer nous en dévoilera les réponses ce jeudi 17 février lors de la prochaine conférence Passion des Sciences. Ne manquez pas ce moment, à la croisée de la biologie et des sciences humaines qui nous permettra d’en savoir plus sur nous-mêmes.

Evelyne Heyer est professeure en anthropologie génétique au Muséum d’Histoire Naturelle et directrice du Laboratoire d’éco-anthropologie associé au CNRS. En 1999 elle obtient la médaille de bronze du CNRS. En 2017, elle est commissaire scientifique de la première grande exposition temporaire du nouveau Musée de l’Homme : « Nous et les Autres – des préjugés au racisme ». Elle diffuse son savoir au travers de nombreuses conférences, chroniques de radio (dont « La tête au carré » sur France Inter) et ouvrages de vulgarisation scientifiques. Son dernier livre, « l’ Odyssée des gènes » (Flammarion) a obtenu en 2021 le prix du « goût des sciences » par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

M. PERNOT – Deputy Director of Physics for Medicine – L’Echographie ultrarapide et ses applications – ESPCI Paris – PSL University – February 17 2022 – 12:30 to 2:00 pm – Bordeaux Room (105)

Date: 17 February 2022
Time: 0 h 00 min - 0 h 00 min
Location: School of Medicine - 105 boulevard de l'Hôpital 75013 PARIS - 5th floor - Bordeaux Room
Monthly Lab Seminar

Mathieu PERNOT – Deputy Director of Physics for Medicine Paris – Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles – Paris – INSERM U1273 – CNRS – PSL University – February 17 2022 – 12:30 to 2:00 pm – Bordeaux Room (105)

Mathieu Pernot is invited by Mikael Laredo, Assistant Clinic Manager, Rhythmology Unit, Institute of Cardiology, Pitié-Salpêtrière Hospital, APHP – Sorbonne University; UMRS 1166 – Research Unit on Cardiovascular and Metabolic Diseases; member of the Monthly Lab Seminar Committee.

Award: 2021 Ile-de-France Innovator Award – for the « Cardioscope », the 1st medical device for myocardial stiffness assessment, based on an ultrasonic sensor that palpates the heart from a distance for an early diagnosis of heart failure.
For more information: https://www.iledefrance.fr/sante-les-3-chercheurs-laureats-du-prix-des-innovateurs-ile-de-france-2021

Co-founder of the Iconeus and Cardiawave start-ups, Mathieu Pernot is currently creating another to improve the care of tens of millions of heart failure patients around the world.

Title
L’Echographie ultrarapide et ses applications

Abstract
L’échographie ultrarapide a récemment permis des avancées majeures dans le domaine de l’imagerie biomédicale, avec le développement de nouvelles modalités d’imagerie échographique comme l’imagerie quantitative des propriétés élastiques des tissus, l’imagerie fonctionnelle cérébrale par ultrasons, l’imagerie sensible des coronaires et des propriétés électro-mécaniques du cœur ou encore l’imagerie microscopique des vaisseaux sanguins en profondeur. Dans cette présentation, le principe de l’imagerie échographique ultrarapide sera d’abord introduit pour obtenir des acquisitions à la cadence de plusieurs milliers de volumes par seconde. Les applications de l’imagerie ultrarapide dans plusieurs domaines comme la cardiologie ou les neurosciences seront présentées, ainsi que les développements récents de cette technique comme l’imagerie 4D ultrarapide. La capacité de l’imagerie échographique 4D de quantifier des phénomènes rapides et transitoires comme des vibrations mécaniques ou des écoulements de sang complexes sera discuté ainsi que la mesure quantitative des propriétés élastiques du myocarde et la quantification 4D des flux sanguins.

C. LEGALLAIS – Liver on Chip and 3D Models – Head of the Laboratory of Biomechanics and Bioengineering – CNRS 7338 – Compiègne University of Technology – January 21 2022 – 12:30 to 2:00 pm – Bordeaux Room (105)

Date: 21 January 2022
Time: 0 h 00 min - 0 h 00 min
Location: Bordeaux Room - School of Medicine 105 Bd de l'Hôpital 75013 PARIS - 5th floor
Monthly Lab Seminar

Cécile Legallais is invited by Sophie Nadaud, Co-Head of Team 3 Molecular and Cellular Plasticity in Cardiovascular Diseases – UMRS 1166-Unit Research on Cardiovascular and Metabolic Diseases.

CNRS Senior Researcher, Cécile Legallais is Head of the Laboratory of Biomechanics and Bioengineering – CNRS 7338 and Compiègne University of Technology, France.

2006 – : CNRS Senior Researcher (Directeur de recherche) Laboratory of Biomechanics and Bioengineering – Université de Technologie de Compiègne, France
2018 – : Head Laboratory of Biomechanics & Bioengineering (CNRS/UTC)
2017-2019 : President European Society for Artificial Organs (ESAO)
2015 – 2017 : President Elect of European Society for Artificial Organs
2014 – 2016 : Head of Institut Universitaire Ingénierie Santé (Sorbonne Universités)

Title
LIVER ON CHIP and 3D MODELS

Abstract
Organ on chip or organoids are promising platform for preclinical studies of new drugs or in predictive toxicology for chemicals. Such alternative methods are promoted to follow the 3R recommendations: reduce, refine, and replace animal trials. Liver spheroids and organoids can also be employed in organ support system and regenerative medecine perspectives.
The 3D culture of cells in an adequate environment and under perfusion demonstrated better and prolonged maintenance of cells’ functions or differentiation. The design of bioreactors is a key issue to achieve such goals.

In this talk, two major applications will be presented : the development of an extracorporeal bioartificial liver, and the studies performed with liver on chip systems for toxicological studies. We have developed at UTC a specific platform where 24 biochips can be positioned in series or in parallel. ADME processes can thus be mimicked in such configuration.
We will also comment the potential limits associated with these systems and with data analysis.

G. FRANCHINEAU – Apport de la tomographie par impédance électrique pour personnaliser la ventilation mécanique du patient présentant un syndrome de détresse respiratoire… – December 17th 2021 – Room J (105) – 2:00 pm

Date: 17 December 2021
Time: 0 h 00 min - 0 h 00 min
Location: Room J at School of Medicine 105 boulevard de l'Hôpital 75013 Paris
PhD Defense

Guillaume FRANCHINEAU – Apport de la tomographie par impédance électrique pour personnaliser la ventilation mécanique du patient présentant un syndrome de détresse respiratoire aiguë réfractaire traité par ECMO veino-veineuse

Abstract: work in progress

Date: December 17th 2021

Place: Room J School of Medicine 105 boulevard de l’Hôpital 75013 PARIS

Time: 2:00 pm

Superviser: Professor Matthieu Schmidt

Share This